Vous pensez que des cafards ont élu domicile dans votre logement ou votre entreprise ? Pire encore, vous en êtes certain, car vous avez constaté la présence de centaines de cadavres et l’infestation est déjà bien avancée… Mais comment se débarrasser des cafards ? En adoptant quelques règles d’hygiène élémentaires et en réalisant un bon traitement insecticide anti-cafards, ces insectes nuisibles ne seront plus que de l’histoire ancienne ! Découvrez tout ce qu’il y a à savoir des blattes et nos conseils dans ce guide pour les éliminer et tout savoir sur les solutions anti-cafards.

Découvrez notre sélection des meilleurs produits anti cafard pour vous en débarrasser définitivement.

Comment se débarrasser des cafards dans la maison ?

Afin de pouvoir vous débarrasser définitivement des cafards de votre logement, vous devez en savoir un peu plus sur cet animal peu ragoûtant. En effet, connaitre ses faiblesses, sa manière d’agir, son alimentation préférée et ses cachettes, pourra vous aider à les éliminer plus facilement et lutter contre une invasion.

À quoi ressemble un cafard ?

Si vous vous demandez comment reconnaître un cafard, il est facilement identifiable. Il existe 6000 espèces recensées dans le monde, mais seulement quelques-unes qui tentent de cohabiter avec l’humain. Notre articles pour en savoir plus sur les espèces que l'on retrouvent dans nos maisons et jardins.

Les cafards que vous pouvez retrouver dans nos maisons, nos appartements ou encore nos jardins, mesurent généralement entre 10 mm et jusqu’à 30 mm de longueur maximum.

Ils adoptent une carapace résistante cachant à moitié leur tête et arborent une forme aplatie et ovale. Ils sont généralement de couleur jaune, brun-clair ou noire et portent deux antennes fines.

Mais quelle différence y-a-t-il entre la blatte, le cafard, le cancrelat ou encore la coquerelle ? Il n’y en a aucune ! En effet, ces différents termes désignent tout simplement le cafard décliné dans des appellations différentes.

Que mangent les cafards ?

Tenez-vous bien accroché à votre fauteuil, le régime alimentaire du cafard est pour le moins assez dégoutant… Les cafards, véritables charognards, se nourrissent de tout ce qu’ils peuvent trouver : nourriture, déchets, cadavres et même excréments.

Où et à quel moment les blattes se manifestent-elles ?

Les cafards sont férus des endroits sombres. Ils n’apparaissent qu’à la nuit tombée ou lorsqu’il n’y a pas de lumière artificielle. Ils adorent se terrer dans des coins chauds et humides et n’en sortent que pour se sustenter le soir.

En revanche, si vous voyez des blattes la journée, c’est que l’infestation est plus qu’avancée…

La chaleur est leur meilleure alliée, elles sont bien plus actives quand il fait chaud.

Quelles sont les faiblesses de ces insectes rampants ?

Si les blattes sont particulièrement résistantes, elles ont aussi des faiblesses. Celles-ci sont justement à exploiter pour pouvoir se débarrasser des cafards plus facilement. Ainsi, les maisons, appartements et locaux propres ne leur plairont pas. Par ailleurs, sans alimentation et sans eau, elles mourront ou s’en iront ailleurs.  De plus, des traitements spécifiques à effectuer chez soi sont maintenant commercialisés afin de pouvoir les éradiquer, même face à leur résistance à certains insecticides.

Quels risques pour la santé ?

Les cafards sont transmetteurs de plusieurs bactéries qui peuvent conduire à des formes graves de maladie telles que tuberculose, typhoïde, salmonellose, poliomyélite, etc.

Des personnes allergiques ou plus sensibles peuvent contracter de l’asthme, des rhinites ou encore des gastro-entérites.

Ils transmettent virus et bactéries lorsqu’ils souillent et contaminent les denrées alimentaires avec leurs déjections, leurs sécrétions salivaires et sécrétions de mucus.

Quels sont les signes de présence d’infestation par ces nuisibles ?

Pour savoir si vous êtes infesté de blattes dans votre logement ou votre entreprise, il vous suffit de vérifier la présence :

  • De cafards vivants ou de cadavres de cafards.
  • D’une odeur nauséabonde.
  • De traces d’excréments.
  • D’emballages éventrés, de nourriture partiellement mangée telles que fruits et légumes.
  • De fissures dans vos murs, etc.


Des crises d’asthme ou encore des rhinites inhabituelles peuvent également être le signe d’infestation de cafards chez soi. Si vous n’êtes pas certain d’être infesté, vous pouvez vous procurer un détecteur de cafards ou encore un piège à cafard pour le vérifier. Les pièges à cafards vont les attirer et les capturer.

Les bons gestes à adopter pour se débarrasser des cafards définitivement

Avant de procéder à un traitement insecticide pour vous débarrasser des cafards, il va falloir que vous adoptiez de nouvelles règles d’hygiène en ce qui concerne l’entretien de votre logement.

En effet, votre logement n’est peut-être pas sale, mais certainement négligé. Et ce type d’endroit, véritable petit coin de paradis, est fortement plébiscité par les cafards. 

Adoptez donc quelques gestes simples et essentiels pour ne pas donner envie aux cafards présents chez vous d’élire domicile à vie.

La vaisselle sale

Ne laissez pas traîner de vaisselle sale et nettoyez-la rapidement après usage. Essuyez-la immédiatement après nettoyage pour que les cafards ne puissent pas s’abreuver des quelques gouttes restantes sur la vaisselle.

Les poubelles

Sortez régulièrement vos ordures ménagères dans la poubelle extérieure. Il va également falloir vérifier l’étanchéité de votre poubelle et vous assurer qu’elle soit bien fermée pour que les cafards ne se nourrissent pas des déchets alimentaires.

Les litières et gamelles d’animaux de compagnie

Comme vous le savez désormais, les cafards raffolent des excréments. La litière fait donc office de buffet à volonté pour eux. Privilégiez donc une litière fermée, nettoyez-la et videz-la dès que possible. Dès que vos compagnons vous laisseront ce délicat cadeau empoisonné, jetez l’excrément directement dans votre compost ou votre poubelle extérieure.

Pour les gamelles, remplissez-les au compte-goutte ou privilégiez des gamelles qui se ferment hermétiquement et automatiquement après que votre animal de compagnie se soit nourri.

Le ménage minutieux

Terminé le lavage à la va-vite dans votre cuisine et votre salle de bain ! Il va falloir être plus rigoureux et plus minutieux. Nettoyez soigneusement tous les éléments qui s’engraissent rapidement tels que les murs près du four et des plaques de cuisson, les plaques de cuisson elles-mêmes, le carrelage près de l’évier, derrière et en dessous du frigidaire, etc.

Tout l’électroménager devra également être nettoyé et dégraissé autant que possible : four micro-onde, robots de cuisine et autres robots multifonctions, grille-pain, cafetière, frigidaire, etc. Aidez-vous de vinaigre, de bicarbonate de soude, de cristaux de soude, de savon noir ou d’un nettoyant ménager dégraissant et désinfectant si possible. Votre cuisine et votre salle de bain doivent être irréprochables !

Les boites hermétiques pour les denrées alimentaires

Il va falloir mettre en place une nouvelle méthode de rangement dans votre cuisine. Toutes vos denrées alimentaires doivent impérativement être rangées dans des boites fermées hermétiquement ou des sacs alimentaires scellés.

Les cadavres d’insectes

Si vous constatez la présence de cadavres d’insectes, quels qu’ils soient : araignées, pince-oreilles, moustiques... jetez-les ! Les cafards pourraient s’en délecter.

Et si vous trouvez des cadavres de cafards, jetez-les aussi, car ils les mangeront également. Jetez les cadavres de blattes dans un sac fermé hermétiquement, car des œufs peuvent encore éclore même après leur mort. L’autre solution consiste à les jeter dans les toilettes, mais ce n’est pas forcément la solution la plus écologique…

Mieux vaut prévenir que guérir

En respectant ces quelques règles élémentaires sur le long terme, vous ferez d’une pierre deux coups. Non seulement vous obtiendrez un terrain propre avant de procéder au traitement anti-cafards, mais vous allez également vous prémunir d’une nouvelle infestation. Comme le dit l’adage « mieux vaut prévenir que guérir… ».

Les différentes méthodes pour éliminer les blattes

Afin de vous débarrasser des cafards définitivement, vous pouvez employer plusieurs solutions anti-cafards pour traiter votre logement. L’insecticide, le fumigène pour cafards et quelques méthodes naturelles peuvent vous aider à en venir à bout.

Les méthodes naturelles

Si des solutions pour se débarrasser des cafards naturellement sont efficaces et sans danger pour la santé, d’autres astuces sont totalement à proscrire.

Ainsi, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc ou encore la poudre de terre de diatomée sont des produits efficaces pour lutter contre les cafards. Ces produits naturels ne sont pas toxiques et facilement manipulables.

À l’inverse, l’acide borique peut être particulièrement nocif et dangereux pour la santé.

Des mélanges composés de sucre, d’huile et autres recettes et remèdes de grand-mère pourront également être réalisés à la maison.

Les méthodes chimiques et traitements insecticides

Les insecticides vendus aux particuliers sont parfois peu efficaces. Mais chez Viginuisible, nous mettons en vente des produits de désinsectisation pour cafards de qualité professionnelle. 

Nous avons mis en place un programme simple, testé et approuvé par tous nos clients qui étaient infestés par les cafards dans leur maison, leur appartement, leur entreprise ou leur restaurant. Ce programme se déroule en trois étapes.

  • Réalisez un traitement-choc avec l’insecticide AEDEX EC, puis poursuivez avec un traitement des volumes par fumigation avec un fumigène de type Profyr.
  • Appliquez du gel anti-cafards Force Ultra ou Noxiblatte dans toutes les pièces humides ou chaudes de votre logement. Cela évitera en plus la rémanence de ces insectes nuisibles sur la durée.
  • Prémunissez-vous du retour des cafards en appliquant un insecticide barrage anti-insecte Digrain laque ou Perlac à tous les points d’entrée : canalisations, VMC, portes d’entrée, fenêtres… et sur leurs lieux de passage.

Et si l’infestation par les cafards est particulièrement importante ou persiste, vous pourrez traiter votre logement avec le Noxide concentré. Cet insecticide professionnel anti-cafards puissant est efficace lorsque l’extermination des blattes est particulièrement difficile.

Maintenant que vous connaissez les forces et faiblesses des cafards, ainsi que les gestes automatiques et traitements insecticides à adopter, vous savez comment vous débarrasser des cafards durablement.

Retrouvez nos guides et conseils pour exterminer les nuisibles : Punaise de lit, puces, fourmis, araignées, rats et souris